Navigation – Plan du site

Artificial fluvial diversions in the mainland of the Lagoon of Venice during the 16th and 17th centuries inferred by historical cartography analysis

Les détournements fluviaux d’origine anthropique dans la zone continentale de la lagune de Venise aux XVIe-XVIIe siècles déduits de l’analyse cartographique historique
Aldino Bondesan et Paola Furlanetto
p. 175-200

Résumés

Au XVe s., la lagune de Venise faisait partie d’un vaste (largeur jusqu’à 20 km) système de lagunes et de marécages côtiers bordant la partie occidentale de la côte adriatique septentrionale. Cette bande de zones humides constituait la marge côtière de la grande plaine du Pô et de la plaine du Frioul-Vénétie au sud des Alpes. Les lagunes se développaient entre les principaux cours drainant la plaine alluviale. Du sud au nord, la zone d’étude s’étend du fleuve Adige au fleuve Livenza. L’extension de la lagune a toujours été déterminée par la présence de delta fluviatiles et de passes lagunaires et son développement a été influencé par la charge sédimentaire et la dynamique tidale. Les entrées des ports étaient menacées par la diminution graduelle des fonds lagunaires causée par les sables arrivant des deltas fluviatiles (Piave, Adige) proches mais situés à l’extérieur de la lagune. Venise s’engagea dans une lutte épique pour détourner le cours des fleuves en les éloignant de la lagune ; le projet a été partiellement achevé entre le XVIe et le XVIIe s., modifiant la morphologie de la plaine alluviale et de sa frange côtière. Les anciens aménagements hydrographiques et géomorphologiques ont été reconstruits pour l’ensemble du territoire (plus de 2 000 km²). On a examiné plus de 7 000 cartes : 356 ont été analysées et les plus représentatives ont été géoreférencées et redessinées. La reconstitution s’est appuyée sur l’ensemble du corpus de données cartographiques, associé aux documents historiques et aux données géologiques, géomorphologiques et géochronologiques. Deux cas d’étude relatifs aux défluviations d’origine anthropique des fleuves Piave et Brenta sont présentés ici. Les cartes réalisées ont permis d’acquérir des informations tout à fait précieuses sur les projets de détournement fluvial, sur leur efficacité au cours de temps et sur les changements géomorphologiques en relation avec les interventions humaines et les récents changements climatiques.

Haut de page

Notes de la rédaction

Article soumis le 21 février 2011, accepté le 17 septembre 2011.

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2016.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Materials and methods
Geomorphological setting
Case study 1: the southward migration of the Brenta River mouth
Brenta River migration
The historical courses of the Brenta River
The fluvial diversions of the Brenta River
Case Study 2: Sile and Piave diversions
Geomorphological evolution of the low Piave river plain
Late Piave River diversions
Geomorphological consequences of the artificial fluvial diversions
Conclusions

Aperçu du début du texte

Introduction

The Lagoon of Venice is located on the eastern side of the Po plain in the Northern Adriatic Sea. It is about 55 km long and 13 km wide. The lagoon constitutes a remnant of the old lagoonal belt that used to rim the northern Adriatic coast until the conclusion of the land reclamation projects that started in Middle Ages and ended up in the period from the end of the 19th c. to the second half of the 20thc. The Lagoon of Venice and its mainland were involved in a complex geomorphological transformation triggered by repeated fluvial diversions carried out by the Republic of Venice mainly during 16th and 17th c. in order to turn the main fluvial outlets outside the Lagoon of Venice. Fluvial deposition was responsible of a progressive sedimentary infilling, causing water surfaces reduction and canals deactivation. Tidal inlets were narrowing and shallowing due to littoral transport of fluvial sands from the deltas belonging to the main rivers debouching into the sea just clo...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Aldino Bondesan et Paola Furlanetto, « Artificial fluvial diversions in the mainland of the Lagoon of Venice during the 16th and 17th centuries inferred by historical cartography analysis », Géomorphologie : relief, processus, environnement, 2/2012 | 2012, 175-200.

Référence électronique

Aldino Bondesan et Paola Furlanetto, « Artificial fluvial diversions in the mainland of the Lagoon of Venice during the 16th and 17th centuries inferred by historical cartography analysis », Géomorphologie : relief, processus, environnement [En ligne], 2/2012 | 2012, mis en ligne le 02 novembre 2014, consulté le 01 septembre 2014. URL : http://geomorphologie.revues.org/9815 ; DOI : 10.4000/geomorphologie.9815

Haut de page

Auteurs

Aldino Bondesan

Dipartimento di Geografia - Università degli Studi di Padova - via del Santo 26 - 35123 Padova - Italy (aldino.bondesan@unipd.it)

Articles du même auteur

Paola Furlanetto

Akeo - via Beato Pellegrino 61 - 35137 Padova (paola.furlanetto@akeo.191.it)

Haut de page

Droits d’auteur

© Groupe français de géomorphologie

Haut de page